Hortense Merisier

Miscellanées de prose, vers, pensées, remarques, interrogations, (auto-)critiques, avec cynisme, humour, douceur ou tendresse…


#9 L’amour sans histoire

L’amour, ça devrait être simple. L’amour, ça devrait être inconditionnel. L’amour, ça devrait être absolu. L’amour, ça devrait être respectueux. L’amour, ça devrait être bienveillant. L’amour, ça devrait être calme, paisible, lumineux, pas orageux. L’amour, ça devrait être de se sentir libre d’aimer, libre d’être aimé, libre de partir, et choisir néanmoins de rester, par amour. L’amour, ça devrait être différent de ce qu’on trouve dans les romans. Il ne devrait y avoir ni drames ni embûches, ni colère ni passion.

L’aimé ne devrait pas guérir ou combler un vide. Il ne devrait pas me protéger, m’aider ou me solliciter. Il devrait être autonome et indépendant, faire appel à moi pour partager ses moments de peine et de difficulté, et non les résoudre. L’amour, ça ne devrait pas faire d’histoires, ça ne devrait pas faire de scène, il ne devrait pas y avoir de disputes, parce qu’on est tous les deux capables de s’écouter, de s’accepter, de se respecter et de faire des compromis, à défaut de toujours très bien se comprendre.

Par amour, il ne devrait pas me demander de choisir entre ma carrière et ma vie avec lui, entre ma promotion et ma famille, ou me faire sentir que j’ai fait le mauvais choix en n’étant pas plus à la maison. Il devrait être heureux que je réussisse mieux que lui, fier de déménager à l’autre bout du monde pour me suivre dans ma promotion, et ne pas en prendre ombrage. Après tout, c’est lui que cette meuf super badasse a choisi pour partager cette aventure !

Là, oui, c’est le véritable amour. Parce que lorsqu’on aime, on ne cherche jamais rien d’autre que le bonheur de l’autre. Lorsqu’on est aimé, on ne devrait pas avoir à se priver, à se réprimer, à se limiter, à se faire petit, à se faire jolie, à maigrir, à se muscler, à faire quoi que ce soit qu’on n’aime pas ou qui est un poids… parce que si on est réellement aimé, celui qui aime ne le permettra pas : il veut qu’on soit heureux, heureux et moche, heureux et gros, heureux et ridicule, mais heureux, d’abord.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :