Hortense Merisier

Blog d'écriture quotidienne

#2 Douceur du soir


Douceur du soir
Brûlant
Sans au revoir
Touchant
Dans ton regard
Je meurs
Par trop d’égards
Et pleure
C’est digitale
En moi
Ou bien fatal
Tais-moi
La mort qui sait
Respire
Ce que je sais
Désir
Je t’en supplie
Si fort
Nuit infinie
Encore

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :