Hortense Merisier

Blog d'écriture quotidienne

#46 Citrouille


Les arbres sont presque nus. La dernière fois que j’ai regardé, ils étaient verts et flamboyants. Pendant que j’étais enfermée dans mon désespoir, le temps a poursuivi sa course, m’oubliant sur le bord de la route. L’été est mort, talonné par l’hiver, et sur les marchés, les pêches sont devenues des pommes et les melons, des citrouilles.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :