Hortense Merisier

Blog d'écriture quotidienne

#58 L’alternativité


Mon frère alternatif a raté quelques cours sur l’alternativité temporelle. Son histoire, qui pourrait être la vôtre, m’a fait prendre conscience que, comme première chrononaute de la première génération (les explorateurs), j’ai un devoir d’information envers la seconde génération (les scientifiques) et bientôt la troisième (les touristes).

L’alternativité temporelle, qu’est-ce que c’est ?

L’alternativité temporelle est la possibilité, à partir d’un point temps donné (T0), d’avoir x possibilités d’avenirs (Tx+ durée).

Par exemple, si je choisis de recruter tel candidat ou tel autre, leurs avenirs respectifs T1+1 an et T2+1 an seront différents. Dans T1+1 an, le premier candidat travaillera dans le voyage temporel, alors que dans T2+1 an, ce même candidat sera devenu enseignant, chercheur ou philosophe, selon ses propres possibilités. Ce sont des réalités alternatives.

Appliquée au voyage dans le temps, l’alternativité temporelle regroupe tous les changements intervenus à T0 (le point du temps d’où le voyageur est parti), entre T00 : la réalité alternative qu’il a quittée, et Tx0 : les x réalités alternatives qu’il peut retrouver lorsqu’il reviendra à T0 après avoir modifié le passé par son voyage.

Modifications temporelles

L’effet « boule de neige » d’un voyage se mesure en fonction des variables suivantes : le nombre de contacts, la durée et la proximité de ces contacts, l’importance locale des personnes contactées.

Modifications majeures

A un niveau macrotemporel, les effets moyens varient de 0/100 à 20/100, ce qui correspond à une avance ou un retard de 0 à 20 ans d’avance ou de retard sur les évolutions sociales, économiques, politiques, technologiques, pour un voyage de 100 ans. Pour un voyage de 1000 ans, la variation sera donc de 0 à 200 ans (d’avance ou de retard).

Des listes blanches du voyage dans le temps indiquent les personnalités majeures de chaque fragment temporel. Il est rigoureusement interdit d’avoir un contact direct ou indirect avec les personnalités dont le nom apparaît sur cette liste. En l’absence de contact, les effets moyens sont réduits à 0-2/100, permettant un retour à T0 dans une société similaire à celle quittée.

En cas de contact, les effets moyens sont multipliés par 10, provoquant dans de nombreux cas un choc temporel. Plusieurs voyageurs de la troisième génération provenant d’autres réalités alternatives n’ont pas réussi à s’adapter à notre T0 et ont fait l’objet de rapatriement d’urgence. D’autres n’ont pas eu autant de chance : en l’absence de technologie suffisamment avancée permettant leur rapatriement, et en raison de dangereux voyages de plusieurs millénaires, tout retour à leur réalité a été impossible, et ils ont été brûlés pour sorcellerie ou internés pour cause de folie.

Modifications mineures

A un niveau individuel, les effets sont perceptibles dès qu’un point de jonction dans le passé du voyageur est modifié. Les points de jonction sont les conceptions, les accidents, les maladies, les choix professionnels ou personnels.

Il est donc rigoureusement interdit d’entrer en contact avec un ancêtre de la génération Gx avant la conception de l’ancêtre de la génération Gx-1, qui est un point de jonction. Toute modification d’un point temps entraîne dans 60 % à 85 % des cas un changement des enfants conçus après cette date.

Cependant, même après conception de l’ancêtre de génération Gx-1, l’ancêtre de génération Gx peut avoir une influence majeure dans les choix de vie (tel que le mariage) des ancêtres de générations inférieures. Dans 10 % à 20 % des cas, un contact après conception de la génération suivante entraîne un effacement du voyageur dans la réalité alternative Tx0 qu’il retrouvera.

La responsabilité du voyageur

Lorsqu’on voyage dans le temps, on accepte le risque de retrouver un T0 différent de celui qu’on a quitté. En tant que première chrononaute, j’ai toujours eu conscience que je pourrais ne jamais revenir, que je pourrais revenir dans une réalité alternative où je n’existe pas, ou que je pourrais avoir effacé une connaissance ou un proche par mon voyage.

C’est pour cette raison que j’ai toujours respecté avec une rigueur absolue les recommandations de contact, autrement dit que je les ai réduits au strict nécessaire. J’ai accompagné plusieurs stagiaires qui n’ont pas respecté ces recommandations avec autant de rigueur, et qui ont retrouvé un monde où eux-mêmes ou l’un de leurs proches avait été effacé.

Notez que l’Organisation mondiale du voyage dans le temps (Time travel organization – TTO) ne prend en charge aucun rapatriement pour les voyageurs de première et deuxième génération. Vous devrez donc vous adapter à la réalité que vous avez rejointe, au péril de votre vie s’il le faut.

Les agents de la TTO vous fourniront en cas de besoin des papiers d’identité ainsi qu’un capital de départ. Dans tous les cas, vous devrez restituer à l’Organisation tous les équipements qui vous ont été délivrés à votre départ de votre réalité alternative, même si la technologie de notre réalité est moins avancée.

Le cas des touristes temporels

La TTO n’organise pas de rapatriement systématique pour les voyageurs de la troisième génération. Si vous êtes concerné, vous êtes en principe soumis aux mêmes règles d’adaptation que les voyageurs des deux premières générations. Votre adaptation sera facilitée par une prise en charge renforcée, incluant le soutien d’un agent dédié, un soutien logistique et psychologique.

Exceptionnellement, si votre situation l’impose, un rapatriement pourra être pris en charge. Il est important de noter qu’en raison de l’importance du dispositif nécessaire au rapatriement, votre dossier de rapatriement devra être déposé par votre agent dédié devant la Commission du voyage dans le temps. En cas de désaccord, vous devrez demander une autorisation judiciaire (articles 310 à 387 de l’Accord international du voyage dans le temps) pour pouvoir déposer votre dossier devant la Commission.

Les décisions de la Commission portant sur des rapatriement sont définitives. Vous ne pouvez ni annuler votre rapatriement, ni faire de nouvelle demande si celle-ci est refusée. Il est donc conseillé de ne demander de rapatriement que si celui-ci est vital pour vous ou un tiers, de manière à garantir son acceptation.

Dans tous les cas, aucun rapatriement n’est organisé si votre boîte noire a été désactivée, abîmée ou perdue.

Le rapatriement s’effectue en 3 temps :
– un voyage temporel vers le futur, avec un voyageur expérimenté de première ou deuxième génération, dans un segment temporel où le voyage entre réalités alternatives existe, chargé de transmettre l’ordre de transport ;
– un voyage entre réalités alternatives, avec un voyageur expérimenté issu du futur, spécialisé dans les réalités alternatives et en mesure d’analyser votre boîte noire, chargé de transmettre l’ordre de transport ;
– un voyage vers le passé en solitaire, programmé sur la base de l’ordre de transport.

En conclusion

Ne voyagez pas dans le temps si vous n’acceptez pas les nombreux risques inhérents à l’alternativité temporelle.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :