Hortense Merisier

Blog d'écriture quotidienne

#70 Mara


Mara vérifia une dernière fois le contenu de sa sacoche. Elle n’emportait que le strict nécessaire pour cette nouvelle union. Elle était le cadeau. Sa famille allait lui manquer, bien sûr, ainsi que les plaines riches où elle chassait et cueillait, mais une femme de l’autre tribu viendrait compenser le vide qu’elle laisserait.

Seules les femmes pouvaient changer de tribu. Seules les femmes créaient du lien en enfantant. Les femmes représentaient l’avenir, la vie, il était normal qu’on pense à elles pour l’avenir des tribus. Les hommes, eux, participaient à la cueillette et la chasse, mais seules les femmes donnaient la vie.

Une nouvelle femme, venant d’une autre tribu, était en elle-même un cadeau. Mara commencerait cette nouvelle vie avec un statut élevé. On la considérerait, on la traiterait bien, elle serait nourrie des meilleurs morceaux, vêtue des plus chaudes fourrures. Les chasseurs aguerris et les meilleurs cueilleurs la guideraient à travers son nouveau territoire.

Les femmes apprenaient vite. Bientôt, elle aurait la double connaissance, et son statut augmenterait d’autant. Si elle donnait naissance à des filles, ce serait mieux encore. Rester n’était donc même pas une option. Elle partait pour une meilleure vie qui profiterait à tout le monde.

*

25 000 ans plus tard. — « Encore une femme qui ne vient pas de la même tribu. », soupire Frédéric Marciaux en consultant les résultats des analyses ADN.

Il pose la feuille sur le bureau de son adjointe. Elle va encore râler, et elle aura bien raison. Les échanges de femmes étaient monnaie courante à l’époque. Du sang neuf pour éviter la consanguinité, des femmes déracinées, traitées comme des marchandises.

Lucia prépare un papier sur la place des femmes dans les sociétés du néolithique, visant à démontrer que leur rôle était, sinon primordial, au moins équivalent à celui des hommes. Elle s’appuie déjà sur les qualités nutritionnelles des plantes, leur rôle de chasseuses, leur place de cheffe de famille ou du groupe.

« Elle va devoir nuancer son papier avec ces éléments, songe-t-il. Ça ne va pas lui plaire, et je la comprends, mais ce serait malhonnête de cacher ces données. »

Question de point de vue.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :