Hortense Merisier

Blog d'écriture quotidienne

#96 Profession tueur à gages (5)


Lorsqu’un client se présente, je lui parle d’abord de mes règles. C’est simple, il n’y en a que trois :
1. Le délai et le prix ne sont pas négociables.
2. Une fois l’acompte payé, tout contrat est définitif.
3. Si le client devient un problème, je le réglerai.

J’ai repensé à ces règles lorsque j’ai cherché une façon d’exécuter le contrat. Je n’aime pas qu’on dévalorise mon travail. Une femme infidèle, ça peut se casser la gueule en glissant dans les escaliers humides un jour de pluie. Ça peut boire par erreur une tisane de digitale ou de datura chez son amant, ou faire une intoxication alimentaire à la brucellose. Ça peut même mourir d’une crise cardiaque pendant l’acte.

Je n’aime pas quand un client me ment ou me cache volontairement des choses, parce que ce sont ces détails qui font varier le prix et le délai. Avec ces informations, je lui aurais annoncé dix-huit mois et 50 000 euros, pas six mois et 20 000 euros. Elle est presque intouchable. C’est un problème. A cause de mon client. J’ai donc décidé d’appliquer la règle numéro 3.

J’avais suivi Poulet-en-chef assez souvent pour connaître ses habitudes et savoir comment le contacter, mais suffisamment irrégulièrement pour qu’il ne remarque rien. Je me suis dit que, dans cette histoire merdique, il me serait bien utile. Je lui ai donc laissé un petit colis dans un de ses bars préférés.

Un colis qui contenait, en plus du désormais traditionnel cactus dansant, le téléphone qui m’a servi à échanger avec le client et une copie de toutes mes notes. Pas d’ADN, le cactus est ma nouvelle carte de visite – si je ne laisse que du sang, ça finira par sembler suspect même à Poulet-en-chef.

Mon dernier message au client : « Tu es devenu un problème, et je règle toujours mes problèmes. »

Si j’étais sa femme, je demanderais le divorce.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :